Bomdia Porto Santo

Depuis notre départ, nous faisons connaissance avec des bateaux « copains ». On se croise, on se quitte, on suit les blogs de chacun, on s’échange les bons plans…

Hola, Talitha! Nathalie, Cédric étaient dans notre sillage entre Cascais et Porto Santo… La planète n’est pas si grande… Annexe à l’eau et apéro sur Sea You, température de 25°, eau turquoise… Et petit clin d’oeil à FX, nous trinquons au Dom Papa (Rhum Philippin).

Sur Talitha, 3 gaillards aussi, Victor (12 ans), Oscar (10 ans) et Antoine (7 ans). Comme tout bateau français avec des enfants scolarisés, ils ont donc droit à l’école sur le voilier. Nous en profitons pour mettre en place une stratégie diabolique afin que le CNED se déroule sans cri et que notre enseignement soit efficace sans que les mamans n’en jettent un à l’eau 😉

Dès le lendemain matin, le test, et ça fonctionne… Yes! Pour encourager les 5 pirates, après-midi glisse, surf, bodyboard et tous styles d’objets flottants tractés par l’annexe. l’éclate totale!

thumb_dsc05049_1024Fin de journée, direction un bar sur la plage pour obtenir une connexion wifi et laisser les enfants s’exprimer librement sur la plage.

 

Nous découvrons l’île, en taxi jaune avec Talitha. Si vous êtes de passage, demandez Jorge, le seul chauffeur amoureux de son île qui parle français. C’est aussi cela, l’enseignement sur un voilier: nous apprenons la superficie de l’île, son histoire, sa culture… Nous visitons la maison du beau père de Christophe Colomb. Les enfants sont émerveillés car nous prenons la même route que lui.

De retour, la météo nous annonce un coup de vent. Nous remontons l’annexe, l’ancre et filons au port nous protéger. Nous nous mettons au corps mort (bouée fixée au fond de l’eau sur laquelle nous nous accrochons)

Fou rire pendant les formalités car ce pauvre douanier pensait que nous avions trois filles à bord… En effet, leur troisième prénom est celui de leur marraine respective (Marion, Céline et Véronique). Un vrai dialogue de sourd 😉

Après un dîner chez Thierry et Anne-Noël à bord de leur bateau acier « la vie en rose », le vent monte tranquillement mais surement… Nous aurons dans la nuit des claques à 35 noeuds.

Et là, c’est le drame! A 8h00 du matin alors que nous dormions tranquillement, Perrine se réveille par les hurlements d’un américain dans sa micro-annexe à la rame (encore merci!)… Nous dérivons droit sur la digue du port car notre corps mort a lâché… Perrine met plein gaz, marche arrière toute..

« Manu, la barre est bloquée »

« Et merde, je n’ai pas rangé la poussette. Elle se coince dans la deuxième barre à roue »

Nous nous en sortons sans dégât, avec une belle leçon et devenons les stars du ponton 😉 Certes, nous n’aurions pas coulé mais nous aurions eu le temps de monter une affaire sur Porto Santo le temps des réparations.

Après cette belle frayeur, hors de question de s’amarrer à un nouveau corps mort. Nous attendons l’accalmie au mouillage avec 70 mètres de chaîne et partons pour Madère 2 jours après.

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Bomdia Porto Santo

  1. De plus en plus pro le blog !
    Superbes paysages et les enfants les plus beaux du monde ( avis impartial de la grand mère 😁😁)
    Vous nous fêtes rêver et j’ai hâte de vous retrouver au cap vert afin de passer ces merveilleux moments avec vous .
    Gros gros bisous 😘 Lilou , maman , belle maman .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s