Relooking au Marin

Retour chez nous après un mois de balade en France et au Bénin, nous avons l’impression de rentrer à la maison avec des souvenirs plein la tête. Nous retrouvons notre Sea You avec plaisir!

h7qEZm%ZTeqDuaKO+4p0BQ_thumb_15ePendant notre absence les travaux de menuiserie ont bien avancés. Serge de Caraibe Menuiserie a fait son maximum pour que le cockpit soit terminé à notre arrivée afin de pouvoir vivre en famille malgré le chantier.

Nous sommes coincés à la Marina pour encore au moins deux semaines car nous avons différents travaux à effectuer sur le bateau: finir le teck, changer les hublots de pont et de roof, installer une nouvelle porte et un nouveau capot de descente avec une fermeture aisée et sécuritaire, réviser le gréement, remplacer un chandelier, vidanger et réviser le moteur, améliorer le taud, renforcer la housse d’annexe, nettoyer les fonds et les housses de coussins, et pleins d’autres bricolages… Un gros ménage de printemps en quelques sortes 😉

Mais tout cela coûte cher! Nos finances fondent comme de la neige en Martinique 😉 Nous avons hâte de reprendre notre voyage pour ne faire que des mouillages et de sortir nos billets pour de la langouste plutôt que pour des travaux ou du matériel nautique 😉 Avoir un bateau, c’est un gouffre financier! On entend souvent dire dans le monde de la voile que lorsque tu as un voilier, tu es heureux deux fois: lorsque tu l’achètes et lorsque tu le revends 😉

Rassurez-vous, nous profitons bien de Sea You, nous l’adorons et apprécions notre chance chaque jour. L’objectif premier de cette longue halte au Marin est de nous préparer avant de partir pour un an à la découverte de l’Amérique du Sud et de l’Amérique Centrale.

Nous passons pas mal de temps avec ChaCha et Gonzague de Livadia, Fred et Patrick de Django Mayosa (deux voiliers Amel) ainsi que Cathy et Ralf d’Eleusis qui emmèneront Robin et Marius se baignaient dans la mangrove. Robin et Marius retrouvent Ethan-Jack et se font de nouveaux copains, Charles et Gwen qui habitent au Marin. Après nos journées à bricoler, nous sommes heureux de les retrouver autour d’un verre ou d’un dîner improvisé.

Un soir, nous assisterons à un merveilleux spectacle d’acrobatie « la loupiote » sur un voilier. Les enfants et les adultes sont bluffés!

Lors d’une journée, Livadia kidnappe nos deux grands pour une visite du zoo de St Pierre et quelques plongeons à la plage des salines sans oublier le Mac Do…

Gonzague et ChaCha sont aussi dans les gros travaux car ils préparent leur bateau avant de retourner en métropole. Nous organisons le concours du premier qui quittera la Marina 😉  Les jours se suivent… les travaux et bricolages se succèdent… Mais nous ne voyons pas le bout et décidons de tout interrompre afin de prendre l’air une dizaine de jours aux Anses d’Arlet. Tant pis pour le concours… Nous déclarons forfait 😉 Livadia quitte le Marin en même temps que nous avec leurs travaux terminés. Nous vous souhaitons une bonne transat retour!

6ttSB%fYQ3+1ScQjmUw4aA_thumb_b7Nous passons notre première nuit au mouillage de Saint Anne où nous rempotons notre aloévera, offerte par Béatrix en janvier dernier, car elle nous a fait des « petits » 😉

Puis nous mettons le cap vers la petite Anse d’Arlet. En lançant le génois, Manu constate un point dur dès le départ. L’enrouleur semble coincé… L’étai a pourtant été changée. Flûte! Pas question de faire demi-tour et de repartir au port. Nous faisons donc les 15 milles restant uniquement avec la grand voile. Nous passons à nouveau devant le rocher du diamant et la passe du Fou. Nous commençons à avoir le sentiment qu’il ne nous quitte plus ce rocher et nous le connaissons maintenant par coeur!

Arrivés à Petite Anse d’Arlet, le mouillage est calme mais un peu rouleur. A quelques mètres du bateau, il y a un spot de plongée: des bancs de poissons de toutes les tailles et de toutes les couleurs nous y attendent. Ainsi qu’une langouste bien cachée… Un aquarium géant… Robin et Manu inaugurent l’harpon, mais ils reviennent bredouilles…

A terre, nous découvrons un charmant petit village avec son ponton, son église et ses petites échoppes.

Nous passons 5 jours farniente entre la plongée, la baignade, le paddle, les siestes et le cours de laser de Robin et Marius… Ils finiront premiers d’une régate… Des futurs Gabart? Avis aux sponsors 😉

Manu négocie avec l’école de voile un gréement de planche enfant et repart avec le matos 😉 Nos pirates sautent de joie!!!

Nous remontons l’ancre pour Grande Anse d’Arlet se situant à simplement deux milles. Les bateaux sont plus nombreux mais le mouillage est moins rouleur. Nous avançons sur le blog car nous avons beaucoup de retard et les garçons passent leurs journées dans l’eau. Emile est de plus en plus franc et n’hésite plus à descendre l’échelle de bain tout seul. Notre vigilance doit être renforcée!

Comme au bon vieux temps, Manu donne quelques cours de planche à Marius et Robin. Les tortues viennent tous les jours autour du bateau nous dire bonjour et nous avons pu nager avec elles…

Le dernier soir de notre escapade, nos trois pirates nous jouent une pièce de théâtre qu’ils préparent depuis quelques jours en cachette. Nous avons plaisir de voir cette belle complicité entre frères 🙂

Nos dix jours de pause travaux se terminent 😦 Nous retournons à Sainte Anne pour nous rapprocher du Marin et le lendemain nous reprenons une place de port. Serge de Caraibe Menuiserie reprend ses travaux et Gaetan de Caraibe Gréement règle le problème de l’enrouleur. Ouf, rien d’inquiétant.

Nous faisons plus ample connaissance de nos voisins de ponton Bénédicte et Marco. Ils nous ont invités à un goûter crêpes sur leur voilier, Pégase Rider, un Moody 45 DS. Ils nous donnent pleins de bons tuyaux pour notre périple entre la Colombie et le Belize. Afin que les garçons changent d’air, ils les amènent une journée à la plage des salines, puis au restaurant. Ils en reviennent avec une bonne fatigue et ravis de cette belle journée 😉

Traditionnelle location de voiture chez Tropical Location (des navigateurs aussi, installés depuis un an et demi au Marin) pour faire le plein dans un grand centre commercial! Chose dingue car nous n’y avons pas mis les pieds depuis presqu’un an! Nous trouvons tout ce dont nous avons besoin: de la bonne charcuterie sous vide, des conserves en tout genre, des pots de confiture « bonne Maman », des fournitures scolaires pour l’année prochaine, des bouteilles de gaz pour le barbecue… sans oublier les précieux pots de Nutella!

Dj5jW54VR72tSSG6MqO1bw_thumb_21ePegase Rider, nous invite à prendre l’apéro. Et là, survient un doux rêve… Béné et Marco sortent de leur congélo de superbes entrecôtes!!! Pour accompagner cela, nous allons chercher un Chasse Spleen 2003… Quel doux régal!

Nous commençons sérieusement à nous impatienter devant les délais qui s’allongent… Nous devions partir vendredi mais lundi nous sommes toujours là!

Après plus d’un mois en Martinique, les travaux sont enfin finis. Notre Sea You est tout beau tout neuf et la planche à voile est repartie pour un tour au planning 😉

Ca y est, nous quittons le ponton du Marin! Pourvu que nous n’y retournions pas rapidement car quand nous prenons l’habitude des mouillages, les ports deviennent rapidement étouffants, les enfants exécrables et nos nerfs sont à fleur de peau.

Publicités

5 réflexions sur “Relooking au Marin

  1. Toujours un plaisir de vous lire….
    Depuis peu nous sommes devenus VOILEUX et votre voyage nous fait rêver. ..
    Nous parlons souvent de vous…sur les pontons du grand large de dunkerque.
    Bonne suite de voyage…
    Les voisins de pontons du grand large béné alex et les 3filles

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s