Tenerife et son volcan

Nous arrivons tôt le matin au port de Santa Cruz. A peine débarqués et avant même d’avoir fait les papiers à la marina, nous fonçons prendre un petit déjeuner gargantuesque pour nous remettre de cette navigation un peu fatiguante…

Le lendemain, nous louons une C4 Cactus pour aller chercher Céline et Nico à l’aéroport. Bonne blague… A Ténérife, il y a deux aéroports: un au sud et un au nord de l’île. Et bien évidement nous sommes au nord et ils atterrissent au sud 😉

spot-de-wind-surfLe vol ayant 1h30 de retard, nous avons eu le temps de nous rendre sur un spot de Kite Surf. Des ailes multicolores volent au-dessus de nous… Ce spectacle donne des envies à Manu. Il réfléchit vraiment à acheter un nouveau flotteur 😉 Durant cette attente, nous aurons aussi le temps de perdre nos deux grands pirates dans le hall des arrivées. Robin et Marius ont confondu les toilettes avec le magasin de bonbons… Une belle frayeur de quelques minutes!

Tout le monde en voiture! Une séance Tétris s’improvise afin de rentrer à 7 dans une C4… Nous sommes serrés mais ça rentre!

pleins-de-bons-produits-du-chnord
Nous sommes très contents de nous retrouver… Nous arrivons au bateau. Et là, grande euphorie à bord! Céline et Nico ont vidé les magasins régionaux… bières (humm une Karmeliet), confit de canard, chocolats, bonbons en tout genre… Merci les amis!

Les questions fusent entre les deux parties:

  • «  Alors dans le ch’nord? Il pleut? »
  • « Il fait toujours beau depuis votre départ? »

Nous comprenons que nos potes veulent tout connaitre de notre quotidien, de notre vie à bord, de nos amis « tour du mondistes »… Ni une, ni deux, nous invitons Talitha et Wind4life pour discuter tous ensemble, prendre l’apéro et surtout bien rire!

Suite à un petit délire de Nico, Manu et lui dormiront les 3 nuits à la belle étoile. Où ils feront les bons samaritains quand un voilier n’arrivera pas à s’amarrer au ponton de nuit et où ils organiseront un concours de pêche à pieds nus jusqu’à 1 heure du matin…

Le lendemain, après une expédition dans les rues de Santa Cruz, Nico prépare le matériel de pêche des garçons pendant que Céline donne cours à Emile 😉 Notre petit pirate nous réclame régulièrement de faire le CNED comme ses frères alors que pour ces derniers ce n’est pas tous les jours une partie de plaisir…

Découverte du parc national du Teide aujourd’hui… Dépaysement total, c’est une zone unique dans toute l’Europe. Les paysages se succèdent, tous plus grandioses les uns que les autres: une forêt de pins à perte de vue, le désert, les canyons, puis le côté aride reprend surface,  la roche, les coulées de lave… Nous sommes envoutés! Nous découvrons le volcan du Teide avec son sommet qui culmine à 3718 mètres et sa superficie de près de 19 000 hectares.

Nous en profitons pour prendre quelques photos du couple skipper de Sea You 😉

Nous fonçons à l’autre bout de l’île pour découvrir un arbre du dragon millénaire à Garachico. Bof, bof… Par contre cette ballade, nous a permis de déguster dans une pâtisserie typique une meringue aussi monstrueuse que délicieuse 😉

Hop, hop, hop… Céline et Nico nous quittent déjà demain… Nous faisons quelques miles pour leur faire découvrir un mouillage au nord de Santa Cruz. Le mouillage de la Punta de Antequera est bondé car le 12 octobre est un jour férié en Espagne. Une belle journée « tranquillou »: pêche, baignades, plongeons, tours en annexe, lecture de Biba et de Cosmopolitain…

Céline en profite pour rafraichir la coupe de cheveux de nos trois pirates… Nous avons pu admirer la polyvalence de l’IESEG… Mieux que chez Dessanges and Co 😉

Il est déjà l’heure des séparations… Pincement au coeur… Nous saluons nos deux équipiers adorés qui n’auront pas dérogé au repas de gala avec leur délicieuse purée de butternuts accompagnée de lardons grillés.

Pour nous remonter le moral et surtout parce que les enfants grandissent à une vitesse grand « V », nous faisons du shopping en ville. Nous ressortons de chez Adidas avec de belles paires de baskets pour les 4 hommes du bateau.

Petite soirée tranquille sur Talitha, avec W4L et Stéphane, skipper d’un Boréal 47. La décision est prise, demain playa sur la plage de Las Teresitas, qui a comme particularité d’avoir du sable jaune importé du Sahara! Sur les autres plages de Ténérife, le sable est noir.

emile-voleur-de-chateau-de-sableTout juste arrivés sur le sable chaud, les enfants foncent à l’eau avec palmes, masques et tubas. Les adultes discutent… Tout à coup, nous nous rendons compte que les enfants reviennent à 4 alors qu’ils sont partis à 5!!! Stress phénoménal!!! Heureusement Marius avait vu sortir le petit Antoine de chez Talitha. Il a été retrouvé sain et sauf errant sur la plage. Depuis, nous établissons des règles claires et précises avant chaque activité. Le moment détente s’arrêta là.

Nous partons en direction de la Laguna, ville typique ayant pour modèle architectural celui de Cuba et de la Colombie.

Nouvelle leçon de la journée, toujours prendre un pull, en plus de la crème solaire, des lunettes de soleil, des lingettes et de l’eau… Eh oui, avec des enfants, la prudence est mère de sureté…

3 styles de réaction à la situation frisquette:

  • Le modèle Wind4Life: prévoyants, ils ont prévu une petite laine…
  • Le style Talitha: rien ne coûte, allez shopping, et ça flambe 😉
  • Le style Sea You: même pas froid …

Pour se réchauffer, nous finissons la soirée dans un resto sympa de tapas où le serveur checkera les enfants d’une main de maître… Nous nous sommes régalés avec les papas bravas (pommes de terre avec une sauce typique des Canaries), les poulpos et l’excellent jambon ibérique.

Avant de quitter notre dernier gros port, nous organisons une virée à Carrefour entre filles. Bilan de cet escapade: 1 grande surface, 3 femmes, 5 heures et 6 caddies. Un ravitaillement de dingue! Ouf, tout est rentré à bord 😉

escapade-a-carrefour

Cette halte de quelques jours au port Santa Cruz, nous a permis de nous rendre compte que la joie de vivre des enfants, hurlant à tue tête après avoir pêché un poulpe ou organisant des courses de trottinette à pleine vitesse sur les pontons, amuse nos voisins de cateway, OU PAS 😉

Nous avons aussi retrouvé Opack, notre bateau copain de Dunkerque (chouette enfin un copain de l’âge d’Emile), Sea Addict et Ioda du stage médecine ATMSI organisé par STW.

Publicités

3 réflexions sur “Tenerife et son volcan

  1. Que d’aventures !
    Génial ce long reportage, on s’y croirait et comme les garçons grandissent .
    Plus que 3 semaines avant de vous retrouver ,
    Waouh 🌞⛵️😍

    J'aime

  2. Hello les amis
    Nous sommes rentrés avec plein de beaux souvenirs en tête, merci merci merci !
    Je lis votre post derrière mon bureau à Roubaix et je peux vous dire que ma journée va être bien moins ensoleillée que la votre, a tout point de vue
    Profitez de la chance que vous vous êtes construite !
    On vous embrasse fort tous les 4
    Les Fauth

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s