Bilan énergétique de Sea You

Le bilan énergétique d’un bateau de voyage est primordial afin d’ajuster sa consommation journalière pour être autonome en énergie.

Les sources d’énergie sur notre bateau sont:

  • une éolienne Silentwind 400+ avec son régulateur de charge,
  • 3 panneaux solaires Victron Energy de 100 watts chacun avec le régulateur de charge MPPT 100/30 de la même marque,
  • un alternateur de 60A et un alternateur de 80A sur notre moteur Volvo MD22,
  • un chargeur d’alternateur Sterling 80A
  • un chargeur de quai Victron Centaure 60A.

Suite à nos problèmes électriques récurrents, nous nous sommes rendus compte de l’importance de la qualité du matériel utilisé. Par exemple, nos 3 anciens panneaux solaires (de marque inconnue) avec un régulateur de charge PWR et une dimension de câblage de 6 mm2, nous produisions au maximum 9A.

En changeant uniquement l’ancien régulateur de charge par le régulateur de charge MMPPT 100/30 de chez Victron Energy, ses même panneaux ont produit 11,5A.

Au final, après avoir revue toute notre installation solaire, en posant trois panneaux solaires Victron Energy de 100W, un régulateur de charge MPPT 30/100 et en augmentant le diamètre de câblage à 16 mm2, nous obtenons aujourd’hui 15A (voir 18A au zénith) sur une plus longue période car les cellules ont une sensibilité plus élevée.

Une fois que notre électricité est produite, elle s’emmagasine dans un parc de batterie de service. Sur Sea You, nous avons 4 batteries Victron Energy AGM de 165A chacune, soit une capacité de 660A. Pour information, notre batterie moteur est une batterie acide de 110A.

L’ensemble des entrées et des sorties électriques passe par un shunt qui mesure instantanément les ampères produits ou consommés. Dans notre cas, le gestionnaire de batterie Victron BMV-702, nous renseigne également sur:

  • la tension des batteries de service,
  • la tension de la batterie moteur,
  • la puissance extraite ou entrante dans les batteries en watt,
  • l’état de charge des batteries en pourcentage,
  • l’autonomie restante, c’est à dire sur la durée estimée pendant laquelle notre parc de batterie peut alimenter la demande d’énergie actuelle, avant de devoir être rechargé.

Afin de ne pas user prématurément les batteries, et cela même si nous avons des AGM, il faut absolument éviter que la tension des batteries ne descende pas en dessous de 12,6V.

A titre d’information, ci-dessous, un tableau indiquant l’état de charge d’une batterie en fonction d’une tension donnée (Merci Alfonzo, le meilleur électricien du Portugal 😉 )

etat-de-charge-des-batteries

En fonctionnement, les régulateurs de charge de l’éolienne et du parc solaire sont autonomes et travaillent en 3 étapes de charge de batterie:

  • bulk
  • absorption
  • float

Après tous les travaux réalisés, sommes-nous maintenant autonome sans mettre en route le moteur?

Pour répondre à cette question et réaliser le bilan énergétique de Sea You, nous devons connaitre la production de courant à bord (les panneaux solaires et l’éolienne) et la consommation journalière électrique.

Prendre le temps de réaliser un tel tableau, nous a permis d’ajuster notre consommation journalière et de prendre conscience des gros consommateurs d’énergie tels que le pilote automatique et les réfrigérateurs.

Nous avons établi un bilan énergétique en croisière et un autre au mouillage car la consommation électrique est largement majorée lorsque nous sommes en navigation.

La durée d’utilisation des appareils est fixe sur ces tableaux mais bien évidemment elle varie d’un jour à l’autre. De même, le courant produit par l’éolienne et les panneaux solaires est estimé car il y aura des journées plus ou moins venteuses ou plus ou moins ensoleillées.

 

bilan-electricite-en-croisiere

bilan-electricite-au-mouillage

Dès l’achat du bateau, nous souhaitions réduire la consommation électrique en passant tous les éclairages en feux à led, en changeant notre vieux radar, en achetant un ordinateur se rechargeant rapidement… Encore aujourd’hui, nous continuons à travailler sur le sujet. Dernièrement, nous avons isolé le frigo. Cela nous a permis de diminuer sa consommation de moitié.

Au niveau éléctrique, nous vous conseillons:

Comme outils:

  • un multimètre numérique avec la mesure de l’ampérage en continu,
  • une pince à cosses Facom (un premier prix ne sert à rien)
  • des tournevis divers,
  • un cutter,
  • un fer à souder Dremel gaz,
  • un briquet,
  • une pince coupante facom

Comme matériel:

  • du chatterton d’électricien,
  • de l’isolant thermo-dynamique,
  • de l’auto-vulcanisant,
  • des cosses diverses,
  • des câbles souples de différents diamètres,
  • de l’étain (comme en cours de technologie),
  • des dominos (à proscrire pour une installation définitive mais pratique pour des essais)
  • des colsons de tailles diverses.
Publicités

4 réflexions sur “Bilan énergétique de Sea You

  1. Petit détour sur le blogue du sea you pour prendre de vos nouvelles… heureux de constater que la vie est belle à bord !
    On vous embrasse
    Diane et Barnabé

    J'aime

  2. Bravo les jeunes ;

    Belle aventure

    Nous aimons vous suivre dans votre parcours. Cela nous intéresse beaucoup.

    Continuez

    On vous embrasse

    Mimie et Jean Catteau

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s