La Palma, le coup de coeur Sea You

Après une navigation de nuit sous un magnifique ciel étoilé, le port de Santa Cruz de la Palma est en vue. Nous appelons nos parents en FaceTime avec notre nouvelle carte 4G Vodafone. Oups… 10 minutes après, notre crédit est épuisé… Pour nous souhaiter la bienvenue, nous avons la visite d’un globycéphale (une baleine pilote).

capture-decran-2016-11-01-a-19-52-06

La Palma est l’île la plus verte et fertile des Canaries. Mais d’après une théorie, on annonce que la partie ouest de l’île est sur le point de s’effondrer dans l’océan! Ses volcans sont encore actifs et les scientifiques enregistrent une forte activité…  La date annoncée de cette catastrophe s’étend de 2015 à 2515. Cette éruption pourrait créer un tsunami!

Nous louons une voiture pour 3 jours. Rien à voir avec les loueurs français (hein Tanaz et Thierry 😉 ) Ici, il n’y a ni ckeck-in, ni check-out. Nous ressortons avec un simili contrat et aucune caution. Pour couronner le tout, le règlement ne se fait qu’en espèce!!!

Nous commençons notre visite par le volcan San Antonio au sud de l’île et apercevons en contre bas le volcan Teneguia. Sa dernière éruption date de 1971. La lave a coulé jusqu’à l’océan et a agrandit de quelques mètres carrés l’île… Après 20 minutes de balade et avoir parcouru le premier tiers du cône du cratère, nous nous rendons compte que Marius a oublié son sac à dos… Evidemment, ce n’était pas le sac de pique nique mais celui contenant la caisse de bord, les passeports et le permis de conduire de Manu! Après un sprint familial et phénoménal, nous retrouvons le sac à l’endroit où Marius l’a malencontreusement laissé… La sensibilisation à vigipirate est bien différente qu’en France…

Nous traversons les bananeraies et arrivons aux salines de Fuencaliente (las salinas) qui occupent quelques hectares du plateau de lave léché par les vagues.

Paysage bluffant! Où se mélange le blanc des monticules de sel, le noir du sol volcanique, le bleu de l’océan et le rose de l’eau des bassins (couleur due à une algue rouge qui résiste à une haute salinité). Perrine canarde le site car elle est tombée sous le charme…

Petite pause baignade dans une crique intime de sable noir… Les petits et grands foncent à l’eau pour découvrir une grotte. Nous sommes bercés par les vagues et entendons un son envoutant 😉

Ensuite, nous découvrons un village très rustique. Après avoir dégusté une bonne glace, les enfants jouent au frisbee et les parents dégustent une Dorada à l’ombre d’un bar de pêcheurs.

Nous rentrons au bateau usés par cette grosse journée et décidons d’aller au Mac Do juste à côté de la marina. Nous redécouvrons les saveurs des menus Big Mac et Happy Meal 😉 Rien de transcendant…

Le lendemain après-midi, nous nous baladons en famille au « Bosque de los Tilos ». Cette forêt mêle lauriers, fougères géantes et futaies de 15 à 25 mètres de hauteur… Impressionnant! L’ascension jusqu’au « mirador » est un peu à pic… et n’est pas très adaptée car nous portons Emile sur le dos…

Pour finir cette balade en beauté, nous découvrons une jolie cascade dans un décor de grandes fougères. Une pensée à Marion lorsque Robin et Marius ont eu l’idée de pratiquer le yoga en pleine nature… La zen attitude 😉

Pour notre dernier jour de location, nous partons au « parque nacional de la caldera de taburiente » où le sommet culmine à 2426 metres. La température baisse à 6 degrés, nous avons la tête dans les nuages… Nous avons l’air ballot en short et tee-shirt 😉 Malheureusement avec le temps couvert, nous ne pourrons pas profiter des multiples paysages qu’offre la caldera.

Après un pique nique sur le bord de route, nous partons vers l’antique « prois de Tijarafe », ancien petit port de pêche.

Nous descendons une route à pic et continuons à pied le dénivelé dans un cadre magique. A chaque virage, le décor s’embellit… Le clou du spectacle, un petit village complètement isolé sous un auvent rocheux, défiant les chutes de pierre comme les vagues… Nous comprenons la difficulté du métier de pêcheur… Car pendant trois siècles, ils ont remonté à pieds le fruit de leur pêche par ce même chemin.

Talitha est en panne d’alternateur et Wind4life a un trou béant au niveau de l’échappement. Nous nous rendons compte, une fois de plus, que ce type de voyage n’est pas une partie de plaisir 😉 thumb_dsc00863_1024

Durant cette dizaine de jours à La Palma, nous alternons entre les jours de pluie et les jours de plein soleil… Un vrai temps breton 😉 Afin d’occuper les enfants lors des averses, nous organisons des après-midis cinéma sur Sea You.

Lors d’une éclaircie, nous en profitons pour flâner dans la vieille ville de La Palma et nous nous rendons au marché municipal.

Un petit arrêt dans un magasin playmobil afin d’acheter un radeau de survie supplémentaire 😉 Un peu d’humour noir…

La veille de partir, nous avons rencontré Jean et son équipe. Lors de l’apéro à bord de Toronto, Cédric et Nicolas (alias croc bleu et Jacques Mayol) nous ont fait une petite surprise… Nous la découvrirons qu’au petit dej’ le lendemain matin… La vengeance sera terrible! A vous de trouver la blague sur la photo ci-dessous 😉

Publicités

7 réflexions sur “La Palma, le coup de coeur Sea You

  1. Merci pour les très belles photos ….et le super récit !
    Vous dénichez des coins fabuleux , les paysages sont magnifiques !
    Merci pour ce partage qui donne envie de voyager !
    Bisous aux trois pirates et aux parents !
    Sophie Yann et les filles

    J'aime

  2. Encore un nouvel endroit à visiter .
    Vous nous programmez notre prochaine retraite !
    Merci ,
    Mais voyage un peu bobo Apple Vorwerk.
    Êtes vous sponsorises ? 😏😏😏
    Bonne traversée et à bientôt mes enfants chéris.
    Gros gros bisous,
    Lilou. 😍😍😍

    J'aime

  3. Super d’avoir des nouvelles si bien racontées de vos aventures, accompagnees de photos qui font rêver. Ca fait plaisir de vous voir vous éclater. Le bonheur des enfants, vos mines bronzees et enthousiastes! Profitez à fond. Et continuez à nous tenir au courant.

    Grosses bises Hélène et Édouard

    J'aime

  4. bonjour,
    magnifique la poussette..
    ainsi située elle ne bloquera pas la barre..
    bon courage et ressourcez-vous au cap Vert avant la transat (pensez au gin belge!!)
    les parents de Nathalie (Talitha)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s