Halte à la Gomera

capture-decran-2016-11-18-a-12-19-29Tchao la Palma, cap vers la Gomera, île également d’origine volcanique et faisant 3,5 fois la superficie de la ville de Paris. Notre départ de nuit se fait en flottille (W4L, Talitha et Sea You). Nous avons juste 50 milles à parcourir pour arriver au mouillage de la Playa Chinguarime.

 

A la sortie du port, une odeur de brulé envahit le cockpit… Appel à la VHF… Ouf, c’est pour tout le monde pareil 😉

Robin et Marius s’habituent parfaitement à la vie en navigation ainsi qu’aux différentes manoeuvres. Ce soir là, ils nous demandent de faire les quarts de nuit avec nous. Superbe idée, sauf que dix minutes plus tard, nos deux pirates ronflent déjà 😉 Nous voguons toute la nuit, accompagnés d’étoiles filantes et d’éclairs au loin. Un instant magique!

Au lever du jour, les trois bateaux sont côte à côte. L’ancre au fond de la baie, le quotidien du mouillage revient de façon naturel: CNED (ça se passe de mieux en mieux et les évaluations sont bonnes 😉 ) puis les enfants nagent de bateau en bateau et vérifient les ancres.

L’après-midi, Nicolas sort la bouée de tracktage. Perrine et lui se prennent au jeu mais ne déjaugeront pas 😉  Emile en redemande jusque’à la tombée de la nuit!

W4L et Talitha nous quittent pour la marina de San Sebastian de la Gomera, où ils nous réservent gentiment une place pour le lendemain.

A peine partis, le mouillage se remplit… Ioda, Essentiel, Genesis et Cocodelo mouillent à côté de nous. Tous les quatre sont des bateaux français avec le même programme familial sauf deux qui partent en direction de Dakar pour l’association Voiles sans Frontières (www.voilessansfrontieres.org).

Au soir, instant tranquille en famille, les enfants nous préparent une pizza « Del Arte autour du monde », sous un magnifique couché de soleil.

Au réveil CNED et ballade en annexe le long des falaises, pêche à la traine (nous rentrons bredouille) et cours de conduite pour les 3 pirates.

thumb_dsc01096_1024Puis nous partons vers la marina juste à côté. Durant 4 jours, nous avons eu Genesis comme voisin. Ce qui nous permis de faire plus ample connaissance avec Véronique, François et Paul (équipier à la recherche d’un changement de bateau pour la transat). Emile passe son temps avec Hoedic, la chienne du bord.

Nous profitons d’être au port pour louer une voiture et partons avec W4L pour une ballade en forêt, un picnic, une visite du parc national de Garajonay, un arrêt au mirador de Los Roques ainsi qu’une visite rapide des villages de Vallehermoso et Agulo.

Est-ce l’appel du Cap Vert ou le coup de coeur de la Palma mais nous n’avons pas accroché avec cette île, très accueillante au demeurant.

Après avoir checké le bateau pour notre futur navigation de 800 milles, il reste le magasin de pêche à dévaliser 😉 Les enfants sont au taquet! Ils discutent avec le vendeur qui ne parle ni français, ni anglais… Manu et les garçons analysent les différents poulpes et choisissent leur tresse…

Ca y est nous sommes prêts! Suite à une douteuse bactérie attrapée par les capitaines (ayant comme symptôme principal le mal de cheveux),  Talitha et W4L décalent leur départ d’une journée 😉

Nous quittons les Canaries avec Genesis.

Publicités

2 réflexions sur “Halte à la Gomera

  1. Super de pouvoir partager votre parcours de découverte et que les sourirex des pirates sont beaux! Sea You soon à Marie- Galante ( avec le tablier ! ) bisous à vous 5 DomDom

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s