Carénage à Curacao

fmcfUZ+TSoaVnOUGkMwjSg_thumb_1764Nous quittons Bonaire avec nos amis Coyote pour rejoindre Curacao car nous avons une deadline: nous décollons pour Amsterdam le 13 octobre afin de fêter les 50 ans de mariage des parents de Manu. Petite escale à Klein Curacao, la petite soeur de Curacao pour une dernière baignade avant longtemps dans des eaux turquoises et translucides.… Nous sommes en approche, la côte au vent est tapissée d’épaves dont un cargo qui se disloque chaque jour… Par très rassurante cette affaire! Nous mouillons de l’autre côté de l’île bordée par une plage de sable fin.

Dès le lendemain, nous quittons les Coyotes et nous nous mettons en route pour Curacao Marine car nous sortons Sea You pour le carénage mais aussi pour notre escapade de quinze jours en Europe. Au programme avant notre départ: antifouling, peinture de pont, contrôle des anodes, remplacement du presse étoupe…. et tout cela en une semaine!

Pour accéder au chantier, nous devons entrer dans la rade de Schottegat.

sKS9q3JNRcy0Z7uMkDifLg_thumb_176b

La ville de Willemstad est séparée en deux par le canal d’accès à la rade. Une passerelle mobile permet au piéton de relier les deux berges. Nous contactons donc la vigie pour qu’il procède à son ouverture (Fort Nassau, Canal 12). 25 noeuds plein travers, moteur à fond, nous avançons à 3 noeuds et avons du mal à garder un cap… Ouf, le pont mobile s’ouvre! Aïe!!! Des pêcheurs vénézuéliens pressés de renter chez eux nous coupent la route. Une barge plus respectueuse nous laisse nous faufiler à travers cette petite ouverture 🙂

 

A peine rentrés dans le canal, c’est le calme plat. Nous découvrons les berges de Willemstad. Le style architectural est d’influence néerlandaise. Les couleurs vives, bleu, orange et jaune des bâtiments sont spécifiques des Caraïbes. Une petite Amsterdam créole?

la9ijpdiTlmae1DW6OjhTw_thumb_1778Nous passons ensuite entre les piles du second pont du canal. Il est immense mais l’effet d’optique avec notre mat est bluffant!

Vers midi, nous annonçons à la marina du chantier notre arrivée imminente mais ils n’ont aucune place avant 17h… En attendant, nous jetons l’ancre à côté des gardes côtes 😦 Il pleut averse toute l’après-midi…

Le lendemain matin, Sea You est dans les sangles, karcher, consignes de sécurité pour les enfants… Et c’est parti: ponçage, grattage, démontage… La chaleur est écrasante! Nous multiplions les douches 😉

 

Les après-midis sont consacrés à l’école dans une paillote en bois où l’air est plus supportable.

UnknownCa y est, la peinture de pont est terminée! Nous avons appliqué du Kiwi Grip. Le produit est excellent. L’application est facile et le résultat est à la hauteur de nos espérances 🙂

Afin de sortir un peu du chantier, nous mangeons régulièrement au restaurant le Rodeo à 500 mètres. Pour moins de 8€,  le chili con carne est excellent 😉

Pour nos amis marins,

  • Curacao Marine est un chantier propre, les sanitaires sont impeccables et le wifi est au top.
  • Le personnel est peu bavard mais compétent. Jack, le mécano est une perle, même s’il a pour réputation de ne pas aimer les frenchies… Manu sera même invité à partager une bière 😉
  • Prévoyez des bombes anti-moustiques et des moustiquaires car ils sont voraces!
  • Le vrai défaut de cette zone de carénage est son éloignement des zones urbaines. Nous avons dû régulièrement louer une voiture pour nos achats (malgré une navette journalière desservant uniquement un supermarché et Budget Marine).
  • Les formalités se font à Willemstad et sont gratuites. Les douanes sont dans le quartier de Punda sur la Rive-Sud de la rivière qui traverse la ville et pour faciliter les choses, l’immigration est sur l’autre rive (quartier Hulanda).

Le temps passe vite… Nous n’arrivons pas à respecter notre timing 😦 Afin d’éviter de passer de nouvelles journées au chantier et de visiter l’île à notre retour, nous confions la pose de l’antifouling à Gareth, le responsable technique de Curacao Marine.

Nous bouclons nos valises et partons le dernier soir chez nos amis Coyote au mouillage de Spanish Water. Nous festoyons une dernière fois avant de nous rejoindre sur d’autres eaux…

Allez, on vous laisse… L’avion nous attend 😉

Publicités

5 réflexions sur “Carénage à Curacao

  1. Il est toujours agréable de vous retrouver sur le blog , et j’adore la plume de l’écrivain
    nous nous préparons à traverser … départ le 23 novembre, l’aventure continue !
    on vous embrasse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s