50 ans sur les fjords norvégiens

Amsterdam est notre « port » d’arrivée 😉 Une navette affrétée par papi JP et mamie nous attend à l’arrivée pour nous ramener dans notre ch’nord 😉 A peine le temps de poser nos valises et nous nous posons tous autour de la traditionnelle coupette de champagne des retrouvailles et du menu tant attendu par les garçons: filet américain, frites, accompagné d’une leffe ou deux pour Jean-Pierre et Manu…

Le soir, réunion de famille avec Papi Fred et Lilou, trois générations réunies autour d’une moule frites… Le rythme va être soutenu!

Le lendemain, ce sont quatre générations réunies, avec Mimie et Jean (les grands parents de Perrine). Cerise sur le gâteau, Dom Dom et Catherine se cachent sur la terrasse… Ils sont venus tout spécialement de Paris pour nous embrasser 🙂

Déjà 18h, nous déposons nos parigots chéris au train. Puis nous fonçons chez Tom et Sandrine pour embrasser Oscar, le filleul de Manu. Pensant que nous avions faim, c’est frites fricadelles! Nous allons mourrir 😉

Notre journée du lundi est remplie par un check up dentaire familial (merci Philippe) et une remise à niveau administrative (banques, comptable, assurances…). A peine le temps de boucler toute la paperasse et nous voilà en route pour Wimereux afin d’embrasser Margaux, à peine 2 mois, la filleule de Manu. Soirée raclette gargantuesque… Merci Ben et Lissa!

Nous dormons sur place et à 7h00 du matin, nous retournons à Lambersart pour le rendez-vous coiffeur des trois pirates et le soin du visage de Perrine offert par Marie-Jo et Jean-Pierre (délicieuse attention 🙂 ) Pendant ce temps là, Manu sert de taxi 😉

22563819_1996030753942385_1912096842_oHop, hop, hop… On ne traine pas… Direction le Château de Busnes chez Marc Meurin afin de remercier Thomas et Anne-Charlotte (ainsi que leurs conjoints) pour le temps passé à gérer la gestion et la remise en location de notre maison à Wasquehal mais aussi nos deux contrôles fiscaux et autres péripéties… Un voyage culinaire et une soirée remplie de fous rires 🙂 🙂 🙂

Juste avant de quitter la France nous recevons le colis tant attendu par Emile: SON école. Cette année, il entre en petite section de maternelle. Nous tenons particulièrement à remercier Sophie (l’ancienne maitresse de petite section de Robin et Marius) pour le package réalisé ainsi qu’aux deux postières Anne et Martine 🙂 🙂 🙂 Notre troisième pirate rentrera premier de classe 😉

Puis, il est temps de faire nos bagages car, ne l’oublions pas, nous sommes rentrés en France pour les 50 ans de mariage des parents de Manu. Pour fêter cet événement, Marie-Jo et Jean-Pierre n’ont pas fait dans la demi mesure 😉 Et tout cela avec une superbe organisation et plein de générosité!

Décollage pour Copenhague et transfert à Bergen où nous embarquons sur le Nordlys, navire de la flotte Hurtigruten.

Papi et Mamie nous offrent une navigation en famille jusqu’au Cap Nord! Ce voyage a pour réputation d’être l’un des plus beaux au monde. Il emprunte les célèbres eaux protégées qui bordent la côte norvégienne, de Bergen, dans le sud, à Kirkenes, située à la frontière russe. L’express côtier transporte depuis 125 ans les croisiéristes mais aussi les passagers norvégiens, le fret et le courrier…

Le premier jour, nous découvrons la ville de Bergen sous la pluie (comme c’est la cas, selon notre guide, 250 jours par an!). Halte dans le quartier de Bryggen (le vieux Bergen) regroupant une trentaine de maisons en bois qui ont été souvent la proie des flammes. Première cascade d’Emile devant le groupe… La discrétion de la Seayou family laisse à désirer…

Installation à bord, Robin et Marius sont « indépendants » car ils ont leur propre cabine. Durant cette croisière un rituel se met en place. A 18 heures nous nous retrouvons tous au pont supérieur pour l’apéro et à 20h, nous dînons autour des meilleurs produits locaux changeant tout au long de notre voyage, au gré des régions visitées.  Nous avons la chance d’accueillir à notre table Sophie, notre guide francophone (nous l’attendons d’ailleurs aux Bahamas sur Sea You).

Le deuxième jour, notre navire entre dans le Hjorundfjord et s’arrête au village de Urke qui regroupe une cinquantaine d’habitants. L’isolement et le paysage naturel préservé lui confèrent un charme unique, loin de l’agitation touristique. En débarquant, nous nous baladons en famille dans ces vertes prairies. Emile le bienheureux toujours aussi tire au flanc part en boudant avec ses chaussures de rando (pour info, il ne quittera que très rarement ses crocs malgré les températures proches de zéro). Marius, notre « terreux » ne pense qu’à dévaler la vallée pour composer un bouquet de fleurs à l’intention de Mamie. Et, Robin bavard comme son grand-père discute avec ce dernier sur les chiens, les bergers allemands… Superbe complicité! Au retour, nous croisons un Sun Odyssey larguant les amarres… Tiens, un nouveau projet? Ca ne serait pas mal les fjords à la voile 😉

Le lendemain, nous faisons une escale de quelques heures à Trondheim. Ballade dominicale à la fraiche pour admirer la cathédrale de Nidaros, l’un des plus beaux monuments gothiques d’Europe du Nord. Cette dernière aurait été construite sur la tombe de Saint Olav mais après de nombreuses fouilles cela reste encore à prouver 😉

Nous traversons ensuite le Gamel Bybro où nous apprécions la vue. Les entrepôts en bois rouges et bruns, datant du XVIIe siècle, bordent les quais de la rivière dans laquelle ils se reflètent. Une aubaine pour les photographes!

OD31PordSK6ioZsxouQo4Q_thumb_1897Puis le capitaine du Nordlys met cap vers le nord-ouest, en passant devant le phare Kjeungskjaer, le plus beau phare de Norvège. Tôt le matin, nous franchissons le cercle polaire arctique, frontière imaginaire du pays du soleil de minuit. Il entoure le globe à 66° 33’ de l’attitude nord, indiquant la limite extrême où, au solstice d’été, le soleil brille pendant 24 heures. La tradition veut que lorsque on passe cette fameuse ligne virtuelle, on nous verse de l’eau accompagnée de glaçons dans le cou! Robin se prête au jeu et reçoit un petit remontant 😉

sCJB2QquBVl81fKQdRA_thumb_1b9bLors de l’escale suivante à Bodo, nous partons à la découverte du Saltstraumen, le courant de marée le plus puissant au monde, avec des masses d’eau pouvant atteindre 22 noeuds! Papi et Mamie choisissent l’option « soft » et partent en bus. Par contre, la Seayou family opte pour un safari en mer! Après avoir enfilé gants, combinaison, cagoule et masque, nous embarquons à bord d’un pneumatique sur-motorisé. Emile est la coqueluche avec sa combinaison dix fois trop grande… Mais pas pour longtemps car 5 minutes après le départ il tombe dans les bras de Morphée 😉 Sur le site nous découvrons des tourbillons d’eau et un courant d’une puissance effrénée! Une aventure en harmonie avec la nature, les aigles de mer et la mer d’un bleu profond.

Dans la soirée, nous arrivons à Svolvaer, la principale ville des îles Lofoten. L’escale n’est que de 45 minutes… Nous ne nous dégonflons pas et partons avec Sophie, notre guide, pour une brève escapade nocturne à Magic Ice. Equipés d’un gros poncho et de gants, nous sommes emportés dans un univers magique. Nous sommes « givrés » 😉 Les sculptures, les bancs, les verres et même le toboggan sont en glace!

Dans la nuit, le bateau navigue dans l’étroit Troll fjord. En prime nous assistons à une aurore boréale 🙂 Le capitaine fait preuve de finesse en réalisant un demi-tour dans une boîte à chaussures… Impressionnant!

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_1c95

Déjà le cinquième jour! Nous continuons notre croisière vers Tromso. Ce matin, nous avons le privilège d’accéder au poste de commandement du Nordlys. Nous rencontrons le capitaine et les garçons sont avides de questions… « Quel AIS avez-vous? », « Pourquoi avez-vous autant de boutons? », « A combien porte votre radar? »…

onfYZ3%CSOmlIqWSCmszkQ_thumb_1a89

Arrivés à Tromso, nous admirons la cathédrale arctique disposant d’une architecture particulière la rendant unique.

Une fois à terre nous partons visiter un élevage de chiens Huskies. Nous rencontrons plus de 250 chiens et chiots et découvrons comment l’on conduit un traineau. Robin et Marius craquent chacun pour un chien et Emile se fait pincer les doigts par un husky essayant de lui enlever ses chaussettes en guise de moufles… Il n’a pas tellement apprécier la blague 😦

Nous nous réfugions ensuite dans une tente sami traditionnelle, un lavvo, pour déguster une boisson chaude et un morceau de gâteau.

hmN3eqb3RCCARPZiKm8oMA_thumb_1b2dDepuis le passage du cercle polaire arctique, nous assistons chaque soir à de magnifiques aurores boréales. Perrine et Robin testent différents réglages d’appareil photo… Pas facile, surtout sans trépied pour éviter les flous… Robin se débrouille pourtant pas trop mal.

Merci à Roland et Sophie pour leurs clichés!

Après une navigation au coeur de très beaux paysages, nous arrivons à Honningsvag. C’est la porte d’entrée vers le spectaculaire Cap Nord. En autobus, nous traversons un décor fait de falaises plongeant dans l’océan Arctique et de plaines sans aucun arbre. La lumière arctique magique nous enveloppe.

Nous voilà enfin au Cap Nord, 71°10’21’’. Nous sommes à seulement 2000 kilomètres du pole Nord géographique.

Devant la sculpture du globe, devenue le symbole du Cap Nord, nous relevons un défi familial. Une photo de famille en tee-shirt par -5°C!!! Une expérience vivifiante 😉

Un peu en contrebas se trouve sept sculptures en forme de grands médaillons appelés « les enfants de la terre ». Les sculptures sont l’oeuvre de 7 enfants qui ont passé une semaine au Cap Nord dans le but de réaliser une oeuvre destinée à transmettre aux générations futures un message de joie, de paix, d’amitié et de solidarité. En descendant au bateau, nous passons devant les logements de sami, peuple indigène connu pour l’élevage de rennes et leur proximité avec la nature.

Tout au long du voyage, nous avons souhaité offrir pleins de petits cadeaux symboliques. Le plus touchant, nous le pensons, a été les poèmes des enfants 😉

Pour leurs 50 ans de mariage, Marie Jo et Jean Pierre ont même eu le droit au chant d’anniversaire façon « Hurtigruten » 😉

Kirkenes, notre dernière escale…

Nous avons adoré ces moments familiaux, ces paysages à couper le souffle (et tellement différents de ceux que nous côtoyons en ce moment), ces aurores boréales ainsi que nos rencontres avec Nicole, Roland, Sophie et d’autres…

Mille mercis Papa et Maman, 

Mille mercis Jean-Pierre et Marie Jo, 

Mille mercis Papi et Mamie!!!

Publicités

4 réflexions sur “50 ans sur les fjords norvégiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s