Curacao, le retour

7Zfd3SRdRmijElNMG8uT6A_thumb_1c02

Encore des images d’aurores boréales et de paysages norvégiens plein la tête, nous atterrissons à l’aéroport de Curacao avec 40° d’écart par rapport à la Norvège!

En arrivant au chantier, l’antifouling a été fait par l’équipe de Curacao Marine 😉 Il nous reste maintenant à changer la batterie moteur, à remplacer le presse étoupe et à effectuer quelques autres entretiens… Tout au long de notre voyage, nous avons toujours entretenu Sea You en faisant les travaux nécessaires, voir même plus… Quelle tranquillité d’être sûr de son bateau!

Puis nous louons une voiture pour 3 jours afin de faire un bon approvisionnement, de visiter l’île mais aussi pour sauver notre Mimile national de la dépression car il a fait tombé à l’eau son camion Flash Mac Queen qui le suit depuis notre départ! Il est impératif pour ses parents de trouver un remplaçant ou un substitut…

s5G%qV4CSOmvY2fgHX22dQ_thumb_1d95Ouf! Emile, l’aventurier, tombe amoureux d’un Land Rover rouge dans le magasin Building Depot proposant des multitudes de produits. Dans cette enseigne, vous trouvez de la perceuse au canapé, du lavabo à la moustiquaire, de la vaisselle à l’appareil électroménager…

Lors de cette pause hors du chantier, nous restons principalement à Willemstad, la capital de l’île de Curacao, car le reste de l’île ne présente que peu d’intérêt… Nous flânons sur les rives de Sint Anna Bay, dans les rues piétonnes aux maisons multicolores et dans les différentes places ombragées…

 

Nous découvrons également le marché flottant où des bateaux vénézuéliens viennent vendre leurs produits locaux.

4M8PDP7fTc6Muz5fgwVGXg_thumb_1bea

Petit arrêt au musée de la Marine. Bâtiment sur 3 niveaux où est retracé l’histoire maritime de l’île, de la traite des escales mais aussi de la puissance militaire hollandaise actuelle sur la mer des Caraïbes pour contrer les stupéfiants et autres trafics.

Z4t3enRmTXG2unatXLt0rw_thumb_1da0Au chantier, nous faisons la connaissance de Serge et Irène sur leur Outremer 45, Freebird, ainsi que Jean-Pierre et Marie-Noëlle sur leur Hunter 44, Camiguana. Afin de faire passer nos journées éreintantes sous une chaleur de bête, nous improvisions des apéros et un barbecue à la paillote qui est mise à disposition par le chantier.

Un soir, Jean-Pierre et Marie-Noël nous invitent à déguster des Hallacas, mets traditionnels vénézuéliens, typiques de Noël. Ce sont des crêpes carrées généralement fourrées de viande de bœuf ou de porc, d’olives, de poivrons, de raisins secs et enfermées dans une feuille de bananier. A tester, un délice!

Ca y est le jour J est enfin arrivé! Petit coup de stress habituel lors de la mise à l’eau… Vérification du presse étoupe… aucune fuite 😉 Ouf!

Une fenêtre météo s’annonce, il est temps de partir pour la Colombie 😉

Publicités

3 réflexions sur “Curacao, le retour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s