Retrouvailles à Cuba

Comme le veut la tradition sur Sea You, nos invités passent à la plume 😉 Au tour de Lilou et Papi! Bonne lecture…

Le moment tant attendu est arrivé, nous allons retrouver the SeaYou Family. Seul regret, les Suarez ne sont pas avec nous.

IMG_1853

Nous devions nous retrouver au Belize mais après le piratage, il était plus sage de ne pas venir à nouveau chatouiller le Honduras. Décision prise ce sera Cuba !

Après 10 heures de vol, nous atterrissons à La Havane vers 19h.

Après une longue attente (douane, bagages…), nos trois blondinets et leurs valeureux parents apparaissent plus beaux que jamais.

Emile, le bienheureux est un véritable moulin à paroles,

Marius, le tendre rêveur ne lâche pas ma main,

et Robin, le businessman fourmille d’idées qu’il a hâte de dévoiler.

Nous partons vers la Casa Rafa y Sus Amigos pour 2 jours où Isabelle, la propriétaire nous reçoit chaleureusement.

Avant de retrouver SeaYou, nous partons visiter La Havane. Ville insolite où de splendides demeures restaurées, cathédrale et véritable copie du Capitole de Washington jouxtent de touchantes façades lépreuses, envahies par la végétation. Tout semble pouvoir s’effondrer d’un moment à l’autre !

Visites en calèche, en voitures américaines décapotables aux couleurs rutilantes (à noter que 95 % des véhicules ne passeraient pas le contrôle technique français), en Coco taxi, en vélo taxi, à pied. Nous savourons l’ambiance cubaine.

Nous avions oublié que les Becquet souhaitaient écrire un guide du Routard des hôpitaux dans le monde. Aussi Marius chute sur une poubelle et s’en sort avec une plaie profonde du cuir chevelu….

Aussitôt des vélos taxi nous emmènent tous les 7 spontanément et très rapidement vers le dispensaire où Marius est pris en charge, résultat : 2 points de suture sans verser une larme.

À Cuba la médecine est de qualité (un médecin pour 148 habitants!!!)

Après ces émotions un apéro est bien mérité.

Nous découvrons un charmant bar à tapas et marcherons sur les pas d’Hemingway en dégustant dans ses établissements préférés un mojito au « Bodeguita » et un daïquiri au « El Floridito » portés par le rythme de la musique latine.

Le lendemain, après 3h dans un taxi croulant, nous arrivons à Cienfuegos, cité coloniale sur la côte sud de Cuba. Nous retrouvons SeaYou avec plaisir, comme si nous ne l’avions jamais quitté.

Émile laisse sa cabine et nous sommes installés comme des rois (merci +++). Nous nous installons et partons vers la terrasse du bar « Palacio de Valle » de style oriento-colonial.

Des musiciens proposent aux enfants de jouer avec eux et ils s’essayent aux maracas. Timides au début, ils finissent avec brio.

La météo n’étant pas favorable, Manu et Perrine décident de naviguer de nuit vers Cayo Largo.

Près de 80 miles, 25 nœuds, mer courte et agitée… Pour un début et avec le décalage horaire c’est sportif !

Mais vers 13h nous sommes récompensés. Nous arrivons à Cayo Largo : une île de rêve, sable blanc comme du talc, mer limpide aux couleurs vertes et turquoises.

Nous faisons connaissance avec un jeune couple breton sur un ancien Dufour flambant neuf et de 2 jeunes retraités sur leur OVNI 385 « Free Viking », super entretenu, bourré d’astuces et à la vidéothèque plus qu’impressionnante.

Le soir, Émile souffle ses 4 bougies. Notre petit diable ouvre avec empressement ses cadeaux et le voilà déguisé en loup. Malgré la chaleur, il le gardera et dormira avec.

Bien fatigués, nous nous couchons tôt. Le vent souffle toujours fort à 25, 30 nœuds. Il faut s’habituer au bruit du bateau.

Vers 5h40… Surprise :

  • « Manu, excuse moi de te déranger mais notre bateau a dérapé… »

Le splendide voilier des Bretons a échoué sur la plage…

Manu, Perrine et Papi partent dans le noir avec l’annexe et au troisième essai, hors-bord à fond, victoire, le Dufour se redresse et flotte à nouveau. Ouf !

On ne s’ennuie jamais en bateau !

Le matin nous retrouvons les plaisirs de la voile : petit-déjeuner dans le cockpit au soleil, plongeon dans l’eau chaude et turquoise puis nous partons en annexe découvrir Shell Beach.

Le sable est d’une extrême blancheur (mieux qu’aux Tobago Cays, c’est dire…) où de très nombreux iguanes à la taille impressionnante se promènent sans aucune crainte.

Nous sommes seuls. Robin et Marius se transforment en Robinson Crusoé et décident de construire une cabane. Ils explorent cette île minuscule à la recherche de branches et planches.

Puis navigation d’environ 2h, agréable vers Cayo Rico. Nous mouillons dans un endroit tout aussi paradisiaque où nous sommes seuls (divin).

Des pêcheurs nous accostent et nous proposent 20 langoustes pour 20 CUC (environ 20 euros). Un euro pièce, oui vous ne rêvez pas !

Préparation au barbecue, froid avec mayonnaise ou encore en salade à l’ananas. Avec ou sans langouste Perrine, Manu et Robin savent vraiment bien recevoir. C’est un plaisir quotidien de manger sur SeaYou.

Nous quittons à regret cet endroit et nous dirigeons vers Cayo Rosario.

Nos bretons et Free Viking ne sont pas loin.

Après un snorkeling sur épave, Robin nous ramène des lambis. Manu les extrait de leur conque en pratiquant un trou au troisième anneau et les attendrit au marteau. Perrine nous les prépare avec une sauce béchamel sucrée gingembre curcuma. Miam Miam. Une fois de plus, nous nous régalons.

Au petit matin nous voyons arriver notre jeune breton. Sa compagne vomit de façon incoercible et ne sais plus que faire. Me voilà embarquée.

Après une courte panne moteur du Zodiac prêté par « Free Viking » et de nombreuses vagues, j’arrive trempée sur leur Dufour.

Un heureux événement est attendu… Je ne peux lui rapporter malheureusement que peu de solutions sauf un retour sur le plancher des vaches… Ce futur petit bout ne pourra qu’avoir le pied marin !

Puis départ vers Playa Sirena. Manu s’aperçoit que les filtres du moteur sont souillés par une bactérie. Rien d’inquiétant mais il est indispensable de trouver « LE » produit curatif introuvable dans ces contrées perdues…

Heureusement… Un yacht de millionnaire de 60 mètres : le « Unbridled » est mouillé à côté de nous.

Sans complexe, Manu appelle le capitaine à la VHF qui, miracle, possède le produit.

Manu et Robin filent en dinghy espérant visiter ce magnifique yacht. Ils ne pourront pas monter à bord mais apprécieront le luxe et la haute technicité du bateau: reconnaissance visuelle pour l’ouverture des portes et le summum de tout un teck chauffant…

Le capitaine est super sympa et offre la quantité nécessaire pour faire un tour du monde!

La fin des vacances est déjà là. Départ de l’aéroport de Cayo Largo pour Paris via La Havane et Amsterdam. Snif Snif, le cœur est gros.

IMG_1213

IMG_1331

 

Nous n’oublierons pas le charme fou de La Havane, la gentillesse et la bonne humeur des Cubains, certains aux yeux gris troublants, les mouillages paradisiaques, les attentions et l’efficacité du capitaine et de sa matelote, la bonne humeur et surtout les délicieux moments passés en famille avec notre joyeuse tribu.

Mille mercis et à bientôt en Bretagne !

 

Publicités

15 réflexions sur “Retrouvailles à Cuba

  1. Quel beau récit que j’ai lu plusieurs fois , la plume narrative est alerte et pleine de sensibilité
    Lys des Mers
    Nous quittons St Martin le 15 mai pour les Acores ….

    J'aime

  2. PLEASE do contact me at CSSN to make a firsthand report about your piracy experience off Honduras. We would like to include it with other reports about this area ( just got another one in from a the same area a few days different ) you can use email safetyandsecuritynet@gmail.com or the online form. here is a link : https://safetyandsecuritynet.org/submit-incident-report/. thanks, making a report helps other cruisers !

    J'aime

  3. PLEASE do make a report to CSSN about your recent experience with piracy off Honduras. FIrsthand reports are valuable to the cruising community. you can use this link or contact us by email safetyandsecuritynet@gmail.com . WE would like to include your incident in our reports about this area

    J'aime

  4. Merci aux grands-parents pour ce superbe post !
    Et bravo pour la nouvelle coupe de Marius ! C’est beaucoup mieux que les tresses !
    Attention aux langoustes, elles sont en pleine période de reproduction, et je ne sais pas pour Cuba, mais dans la plus grande partie des Caraïbes il est interdit de les pêcher et de les acheter depuis le 1er mars (je ne me rappelle plus jusqu’à quand mais au moins juillet août)

    J'aime

  5. Mitch

    Un petit coucou à la famille becquet , je voulais encore vous dire belle aventure que de beaux paysages de personnes rencontrées magnifique compte rendu belles navigation ce petit post pour vous dire Avec fanny ét nos Filles on décolle le 30 Avril jusque au 15 mai en Guadeloupe rendre visite à la belle sœur et le bof qui y sont installée depuis Aout vers st François …
    Au cas où vous repassiez par la Avec votre bateau en navigant dans la mer des Caraïbes ?? Pour nous ce sera la première fois la Guadeloupe meme si nous avons fait la Martinique il y a 3 ans Ét bien sur pas eu la chance de faire les 2 îles à la suite et petite anecdote personnel que je n avais pas postez quand vous étiez au club med nous avions séjourner au camping de saint Anne tout juste à côté dû boucaniers ..
    Voilà n ayant pas votre mail ce serais sympa ce croiser la bas en Guadeloupe !! Sinon encore 1 anecdote perso on se croisera peut être à gravelines à côté petit fort Philipe ét Dunkerque en juin ét mes Planing chantier prévois Flamanville dielette en juillet … c moins sympa que les Caraïbes !!
    Je vous souhaite encore bon vent Plein de bonnes choses de belles découvertes pour la suite votre voyage …

    Cordialement

    Michel , fanny leonore & Florine .

    J'aime

      1. Ok g vu le parcours c cool Bahamas ét apres grande traversée on passera vous voir à occasion en Bretagne

        Bon vent profitez comme je te disais nous c Bientôt la Guadeloupe pas pu

        Profitez faire les 2 îles à la suite …

        Bonne continuation…

        Mitch

        J'aime

  6. Quel joli récit qui respire le bonheur ! Merci encore de nous faire partager ces splendides paysages. On apprécie également de tant voir notre jolie Perrine qui, pour une fois, n’est pas derrière l’appareil-photo 🙂 Je vous embrasse fort les aventuriers (et les Lillois aussi). Catherine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s